Refus de titre de séjour sans OQTF : que faire dans cette situation

Le refus de titre de séjour sans OQTF est une décision que peut prendre la Préfecture suite à une demande de titre de séjour d’un étranger. Dans la grande majorité des cas, le refus de titre de séjour est accompagné par une obligation de quitter le territoire (OQTF). Rarement il se produit une situation de refus de titre de séjour sans OQTF. Qu’est-ce que cela signifie pour l’étranger qui fait l’objet d’un tel refus ?

La première chose à faire en cas de refus de titre de séjour sans OQTF est de faire un recours contre cette décision. C’est ici la première différence avec la situation classique de refus de titre de séjour et OQTF.

Les délais de ce recours seront différents. Le délai de trente jours qui résulté de l’OQTF n’est pas imposé à l’étranger. S’il dépose sa requête en annulation de la décision au-deal des trente jour, elle sera recevable.

Il pourra également déposer un recours gracieux et/ou un recours hiérarchique devant l’administration et pourra faire quand même attaquer la décision au Tribunal administratif en cas de refus par l’administration (ce qui est quasi-systématique).

Mais l’absence d’OQTF entraîne également un délai de jugement plus long. Car lorsque la décision est assortie d’une mesure d’éloignement, le Tribunal doit (bien qu’il n’existe aucune conséquence légal s’il ne le fait pas) juger l’affaire dans un délai de trois mois à compter de sa saisine. Lorsqu’il s’agit d’un refus de titre de séjour sans OQTF, ce délai ne lui est plus imposé. L’affaire est alors jugée comme toutes les autres requêtes en excès de pouvoir (avec un délai moyen de douze mois dans un Tribunal administratif comme celui de Lyon).

Après si le dossier était déjà faible à la demande initiale, il n’est pas forcément intéressant de refaire une demande de titre de séjour à la suite d’un refus de titre de séjour sans OQTF. La Préfecture pourrait répondre à nouveau et ainsi de suite.

En droit des étrangers, il ne faut pas s’entêter à faire des demandes de titre de séjour qui ne mènent à rien. A chaque demande mal-fondée, c’est le futur du dossier qui est mis en danger. L’objectif final est d’obtenir un titre de séjour et il est plus facile d’y parvenir avec une seule demande de titre de séjour parfaitement préparée et dont l’issue fera le moins de doute possibe

  • Omar Drareni Salut je vou carte de titre de séjour merci Répondre
    • admin00 Bonjour j ai pas compris votre question ? Répondre
      • Edith Bonjour j’ai eu une OQTF en janvier beaucoup de points était discutable mais j’ai fais une recours gracieuse et toujours pas de réponse ! Après situation COVID, donc je voudrais savoir si je peux espérer avoir une titre de séjour étudiant en janvier pour poursuivre mes études comme j’avais commencé Répondre

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

RESERVE UN ENTRETIEN
août 2020
lun mar mer jeu ven sam dim
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Adresse